Garbage's Box

28 août 2016

12/04/2016 Interview Music Waves

Strange Little Birds Promo


 12 avril 2016
Web Interview Music Waves - Paris, France

Interview Shirley Manson

> captures
2016-04-12-MusicWaves_interview-cap01 2016-04-12-MusicWaves_interview-cap02 2016-04-12-MusicWaves_interview-cap03


Garbage (12 avril 2016)
Article publié le 06 juin 2016 - interview de Adrianstork
> en ligne sur musicwaves

Music Waves a rencontré un drôle de petit oiseau en la personne d'une icone du rock, Shirley Manson !

2016-04-12-MusicWaves_interview-03  

Et c'est une charmante et charmeuse Shirley que nous avons eu l'honneur de rencontrer pour une interview naturelle pour évoquer la carrière du groupe, son image et enfin ce dernier super opus témoignant que Garbage est plus que jamais de retour aux affaires...

Quelle est la question que l'on t'a trop souvent posée ?
Shirley Manson : Est-ce que tu es seulement contente quand il pleut? (Rires) (en référence à la chanson de Garbage​'Only Happy When It Rains')

Et bien, nous ne te poserons pas cette question météorologique !
Merci beaucoup! (Rires)

En revanche, tu n'en as pas assez que les gens résument ta carrière à 'Stupid Girl' ou la bande-originale du film ''Le Monde Ne Suffit Pas'' ?
Pas vraiment. Au contraire, c'est un privilège que les gens se souviennent de nos chansons.

Et puis si vous n'aviez pas eu de tubes, vous continueriez à en chercher un au lieu d'évoluer...
Si nous pouvions écrire une bonne chanson qui puisse connecter les gens ensemble, ce serait merveilleux. Nous avons fait des compromis par le passé, et avons eu des chansons à la radio. Mais ça ne nous intéresse plus maintenant.
 
Comme d'habitude, Garbage a pris son temps avant de sortir un nouvel album, ´´Strange Little Birds.´´ Qu'avez-vous fait pendant tout ce temps ?
Il n'y avait pas d'urgence. Après avoir pris un break, nous avons appris qu'il fallait profiter de la vie, nous recentrer sur nos proches.

Lorsque le groupe a été connu mondialement, nous n'avions plus de vie normale

​Ce n'était pas le cas avant ?
Lorsque le groupe a été connu mondialement, nous n'avions plus de vie normale. Nous n'avions rien dans le frigo, plus de routine. Pour nous tous, c'était devenu une quête vide de sens à la fin.
Oui, notre succès était merveilleux, c'était un privilège qui n'est pas donné à tous. Merci Dieu pour avoir permis cela (Rires). Mais en même temps, nous ne voulons pas considérer cela comme plus important que les gens que nous aimons, promener le chien, aller dans un musée, lire des livres...

Mais alors maintenant, est-ce que la vie est redevenue normale ?
Comme nous savons fait des tournées à travers le monde, il y a toujours des gens pour nous reconnaître aux quatre coins du globe. Mais moi, j'essaie en priorité d'avoir une vie normale.

Mais c'est plutôt paradoxal, car...
... (elle coupe) Je suis un paradoxe (Rires) !

Je veux seulement être moi-même et pas pour attirer l'attention

Tu dis vouloir une vie normale, mais tu as des cheveux roses et les gens intrigués finissent par te reconnaître...
Je pense que je m´habille ainsi parce que je veux être créative. J'aime ce qui sort du quotidien. Je veux vivre ma vie comme une artiste. Je me suis rendu compte que je ne voulais plus divertir les gens. Je voulais plutôt être une artiste. Je me suis rendu compte que je n'avais pas besoin de jouer le jeu comme une popstar et me laisser dicter mes conditions. J'ai des cheveux roses parce que je les aime bien et je peux m'habiller comme je veux. Je veux seulement être moi-même et pas pour attirer l'attention.

Avec "Strange Little Birds", on dirait que Garbage voulait revenir au son de ses origines, avec plus de guitares, de claviers et d'expérimentation. Après un premier album marqué par l'éclectisme, qu'est-ce qui vous a donné le sentiment de retrouver vos racines ?
Pour être honnête, je pense que ce n'était pas conscient. Nous voulions seulement nous concentrer sur les choses que nous aimions quand nous avions commencé. Je pense que c´était un instantané de ce que nous sommes, où nous sommes, comment est le monde qui nous entoure.

Sur la première piste 'Sometimes', vous surprenez les fans en installant une atmosphère claustrophobique et en la gardant,  alors que par le passé les guitares auraient déjà explosé. C´était délibéré ?
Non. C´est notre guitariste Steve Marker qui a apporté ce morceau le premier jour de l´enregistrement. Il nous l´a joué et nous avons tous ressenti de la tension. Le bassiste Duke Erikson a dit qu´il fallait commencer l´album par ce morceau. Nous étions très excités parce que c´était fantastique de débuter sur des chapeaux de roue. Nous étions tous en compétition contre Steve ensuite parce que nous savions que c´était très spécial et que nous voulions faire mieux que lui (Rires). Il a capturé une sensation assez spéciale, mais authentique, une atmosphère unique.

2016-04-12-MusicWaves_interview-01 

Le son de l'album est plus atmosphérique, froid, distant, mais en même temps catchy comme ´Empty´ ou ´We Never Tell´. Etait-ce important de trouver une balance ?
Je pense que c´est définitivement important. Nous voulons créer une certaine atmosphère, raconter une histoire en évitant d´être ennuyeux. Nous voulons faire voyager l´auditeur. Je pense que nous travaillons toujours ainsi, car nous sommes tous sur la même longueur d´onde.

Nous avons essayé de rester le plus ouvert possible, même si nous parlons beaucoup de la folie.

Pour nous qui sommes un site spécialisé dans le rock progressif, le terme voyage est important. Cela veut dire qu´il y a une ligne directrice, peut-on considérer cet album comme un concept album ?
Non, je perds ma joie lorsque les lignes sont trop rigides. Nous avons essayé de rester le plus ouvert possible, même si nous parlons beaucoup de la folie. Nous avons essayé de comprendre quelles chansons pouvaient fonctionner ensemble.

Le travail sur les paroles est plutôt remarquable, avec par exemple les paroles crues de cette chanson, qui expose des vérités désespérées, mais qui en même temps, trouve  la force pour ne pas sombrer dans le désespoir, avec le puissant crescendo final. Ce n'est jamais gratuitement sombre.
Nous sommes ténébreux, les ténèbres peuvent nous apprendre beaucoup de choses, en particulier sur la mort. Nous allons tous mourir, nous sommes tous maudits. Nous aimons regarder du côté des ténèbres, dans les abysses. Cela nous permet de rebondir : faisons tout de suite quelque chose pour être heureux. Prenons un verre, faisons une balade. La vie est courte.

Est-ce que cet album est une exploration des ténèbres à la recherche de la guérison ?
Oui !

Ta voix semble plus directe, et froide comme sur 'Blackout', mais elle est capable d'être lumineuse comme sur ´Magnetized´, voire érotique comme sur ´Teaching The Little Fingers´? C´est quelque chose que tu cherchais ?
Oui, je voulais être une bonne étudiante. Je voulais toujours apprendre. Je voulais essayer différentes approches. Nous voulons tous être entendus, alors je voulais être entendue avec différentes voix.

J´ai l´impression que je n´ai plus rien à prouver et que par conséquent je peux faire ce que je veux.

Es-tu satisfaite sur la session d´enregistrement ?
Oui, je m´en sens très fière. J´ai l´impression que je n´ai plus rien à prouver et que par conséquent je peux faire ce que je veux. Des gens apprécieront, d´autres non. Mais notre futur ne dépend plus des opinions des gens. Nous pouvons alors nous concentrer pour faire du meilleur travail et essayer de dire quelque chose sur le monde.

​L'introduction de 'Teaching The Little Fingers' est assez atypique et la chanson ressemble à une séance d'hypnose.
Oui, ça me fait penser à une musique de films. On pourrait entendre cette chanson dans un film de David Lynch. Nous voulions créer une atmosphère, commencer avec la pluie et les voitures pour laisser penser que nous étions en voyage. C'était très excitant.

​Tu as dit que cet album était romantique. Peux-tu expliquer ta définition de ce mot ?
C'est un album fragile qui reflète vraiment ma personnalité.

[Par le passé] je pense que je me protégeais. Je jouais à être plus forte, plus agressive.

2016-04-12-MusicWaves_interview-02  

Ce n'était pas le cas par le passé ?
Non, je pense que je me protégeais. Je jouais à être plus forte, plus agressive.

​Cela veut-il dire que tu te sens mieux maintenant ?
Oui. Je pense que j'ai mûri. J'ai envie d'être vulnérable. Quand je dis romantique, c'est parce que je suis aussi vulnérable, nue, quand je suis amoureuse.

Nous ne voulons plus être un groupe de pop. Nous voulons être considérés comme des artistes.

Est-ce que tu considères cette orientation comme une nouvelle étape pour le groupe, que tu as ouvert un nouveau chapitre ?
Je pense que nous avons fermé une porte. Nous ne voulons plus être un groupe de pop. Nous voulons être considérés comme des artistes.

​Comment s'est déroulé l'enregistrement ? Tu as dit en interview que la carrière du groupe était miraculeuse tant le groupe était mentalement lent...
Oui, nous sommes lents. Et je ne sais pas pourquoi, mais peut-être est-ce parce que nous ne sommes pas obsédés par la célébrité à tout prix. Nous n'avons pas de plan de carrière tout en étant ambitieux. D'autres personnes voudraient avoir encore plus de succès, mais nous n'avons pas cet appétit. Ce qui est le plus difficile c'est de trouver du temps ensemble, car nous ne vivons pas dans les mêmes villes, donc chacun doit faire beaucoup d'efforts. Et je suis chanceuse d'être avec d'autres personnes qui partagent la même philosophie que moi et qui feront toujours un jour ou l'autre l'effort nécessaire pour enregistrer.

Tu as dit que le groupe était lent, alors pouvons-nous déjà annoncer le prochain album de Garbage pour 2020 ?
(Rires) On ne sait jamais, on peut toujours changer nos habitudes.

​Le titre de cet album était inspiré par une lettre d'un fan, mais comment ces mots ont-ils eu une répercussion sur toi et sur l'album ?
Une jeune fille de 19 ans m'a donné cette lettre extraordinaire après un concert à Niji-Novgorod. C'était un essai sur ses combats, sa solitude, ses tourments. Cela a attiré mon imagination. Je pouvais sentir sa peine en lisant sa lettre sur le chemin de l'hôtel. Cela m'a inspiré pour écrire une chanson sur mes tourments. C'est le thème de la chanson éponyme.

Après avoir enregistré la chanson titre du James Bond, ''Le Monde ne suffit pas'', et joué dans ''Terminator'' et ''Knife Fight'', as-tu décidé de  poursuivre ton aventure avec le cinéma ?
Cet album est déjà très cinématographique. La première chanson n'est pas une chanson, elle est destructurée, c'est juste une sensation. J'aime le cinéma.

​Quelles sont tes attentes pour cet album ?
Je n'ai aucune attente. Sinon, je serais déçue (Rires).

2016-04-12-MusicWaves_interview-04  

Quel est ton meilleur souvenir en tant qu'artiste ?
J'en ai beaucoup. Mais peut-être la première fois que j'ai entendu une chanson de Garbage à la radio.

​Et a contrario le pire ?
Quand un producteur nous a dit qu'avec seulement un million d'albums vendu, ce n'était pas suffisant. Ce jour-là, nous avions compris que nous couchions avec le diable.

​Nous avons commencé par la question qu'on t'avait toujours posée. Mais maintenant, quelle est la question que tu voudrais que je te pose ?
J'ai l'impression que si les gens ne me posent pas certaines questions c´est parce qu´ ils ne veulent pas connaître certaines réponses.

​Où une chose que nous n'aurions pas abordé dans cette interview?
Il y en a des millions alors (Rires). 

Merci beaucoup, Shirley
(En français) "Merci beaucoup"


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Enregistrer


27 août 2016

08/06/2016 Fabrique, Milan, Italie

Strange Little Birds Tour


8 juin 2016
Fabrique
Milan

Italie


Groupe

Shirley Manson (voix)
Steeve Marker (guitare et clavier)
Duke Erikson (guitare et clavier)
Matt Walker (batterie)
Eric Avery (guitare basse)


- Première partie: Giorgieness -


Setlist

1. Sometimes
2. Empty
    3. Stupid Girl
   4. Special
5. Blood For Poppies
6. Bleed Like Me
7. My Lovers Box
8. Sex Is Not The Enemy
9. A Stroke Of Luck
10. Control
11.
#1 Crush

12. I Think I'm Paranoid
13. Battle In Me
14. Automatic Systematic Habit
15. The Trick Is To Keep Breathing

16. Blackout
17. Push It
18. Vow
19. Only Happy When It Rains

Rappel / Encore
20.
Even Though Our Love Is Doomed
21. Why Do You Love Me
22. Cherry Lips

2016-06-08-italie-milan-setlist 


> 08 juin 2016 - Message posté sur Twitter
2016-06-08-italie-milan-twitter-1 

> 09 juin 2016 - Sur Instagram, message et photo postés: 
2016-06-08-italie-milan-shirley-instagram-1a
2016-06-08-italie-milan-shirley-instagram
 


Concert

2016-06-08-italie-milan-01-1 2016-06-08-italie-milan-01-2 2016-06-08-italie-milan-01-3 
2016-06-08-italie-milan-01-4 2016-06-08-italie-milan-01-5 
2016-06-08-italie-milan-01-6  2016-06-08-italie-milan-01-9 
2016-06-08-italie-milan-01-7 2016-06-08-italie-milan-01-8 2016-06-08-italie-milan-01-10 
2016-06-08-italie-milan-01-11 2016-06-08-italie-milan-01-12 2016-06-08-italie-milan-01-13 
2016-06-08-italie-milan-01-14 2016-06-08-italie-milan-01-15 
2016-06-08-italie-milan-01-17 2016-06-08-italie-milan-01-18 2016-06-08-italie-milan-01-19 
2016-06-08-italie-milan-01-20 2016-06-08-italie-milan-01-22 2016-06-08-italie-milan-01-23 
2016-06-08-italie-milan-01-16  2016-06-08-italie-milan-01-21  2016-06-08-italie-milan-01-24 
2016-06-08-italie-milan-02-1 2016-06-08-italie-milan-02-4 2016-06-08-italie-milan-02-5 
2016-06-08-italie-milan-02-2 2016-06-08-italie-milan-02-3 
2016-06-08-italie-milan-02-6 2016-06-08-italie-milan-02-7 2016-06-08-italie-milan-02-8 
2016-06-08-italie-milan-03-2 2016-06-08-italie-milan-03-3 2016-06-08-italie-milan-03-4 
2016-06-08-italie-milan-03-5 2016-06-08-italie-milan-03-6 2016-06-08-italie-milan-03-7 
2016-06-08-italie-milan-03-8 2016-06-08-italie-milan-03-9 2016-06-08-italie-milan-03-10 
2016-06-08-italie-milan-04-1 2016-06-08-italie-milan-04-2 
2016-06-08-italie-milan-04-3  2016-06-08-italie-milan-04-7  
2016-06-08-italie-milan-04-5 2016-06-08-italie-milan-04-6 
2016-06-08-italie-milan-04-4  2016-06-08-italie-milan-04-8 
2016-06-08-italie-milan-05-1 2016-06-08-italie-milan-05-2 2016-06-08-italie-milan-05-3 
 2016-06-08-italie-milan-05-5 2016-06-08-italie-milan-05-7 2016-06-08-italie-milan-05-6 
2016-06-08-italie-milan-05-4 2016-06-08-italie-milan-05-8 2016-06-08-italie-milan-05-9 
2016-06-08-italie-milan-05-10 2016-06-08-italie-milan-05-19 
2016-06-08-italie-milan-05-11 2016-06-08-italie-milan-05-13 2016-06-08-italie-milan-03-1 
2016-06-08-italie-milan-05-12 2016-06-08-italie-milan-05-14 2016-06-08-italie-milan-05-16 
2016-06-08-italie-milan-05-15 2016-06-08-italie-milan-05-17 2016-06-08-italie-milan-05-18 

- Giorgieness -
2016-06-08-italie-milan-prem_partie-giorgieness-1 2016-06-08-italie-milan-prem_partie-giorgieness-2 2016-06-08-italie-milan-prem_partie-giorgieness-3 


- live:  Sometimes -


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.  

Garbage: Girl Don't Come

Garbage Album
Face-B


1995 
Girl Don't Come
Face-B des singles "Queer" et "Only Happy When It Rains"
chanson n°2 de l'album "G Sides" de "Garbage 20th Anniversary"


Enregistrement: La chanson a été écrite et enregistrée par les quatre membres du groupe, dans leur propre studio d'enregistrement (les Smart Studios à Madison, dans le Wisconsin) en même temps que les autres titres de leur premier album, entre avril 1994 et mai 1995. La chanson figure dans le jeu vidéo PlayStation de 1999 "F1 Racing Championship".

Paroles
Girl don't come
If it's all been said and done
Don't hang around
Let them kick back off the ground
Let them kick back off the ground

Girl don't come
He's got nothing left to lose
But that's all right
That could well change overnight
He'll want to take that pretty head
Lay down in someone else's bed

Girl don't come (x 4)

If you want my sympathy my dear
You better not come near my dear
I think it's fair to say my dear
You better see my way
You better see my way

Girl don't come (x 5)

Girl don't come (If you want my sympathy my dear)
Girl don't come (You better not come near my dear)
Girl don't come (I think it's fair to say my dear)
Girl don't come (You better see my way my dear)
Girl don't come (If you want my sympathy my dear)
Girl don't come (You better not come near my dear)
Girl don't come (I think it's fair to say my dear)
Girl don't come (You better see my way my dear). 

Traduction
Fille Ne Viens Pas
Si tout est dit et fait
Ne Pas Trainer
Laisse leur donner un coup de pied qui dégage la terre
Laisse leur donner un coup de pied qui dégage la terre

Fille Ne Viens Pas
Il n'a rien a perdre
Mais tout vas bien
Cela a pu changer durant la nuit
Il voudra prendre ce joli visage
Fixer dans le lit de quelqu'un d'autre

Fille Ne Viens Pas (x 4)

Si tu veux ma sympathie mon cher
You better not come near my dear
Tu devrais mieux ne pas t'approcher mon cher
Je pense que c'est juste de le dire mon cher
Tu vois mieux ma manière
Tu vois mieux ma manière

Girl don't come (x 5)

Fille ne Viens Pas (Si tu veux ma sympathie mon cher)
Fille ne Viens Pas (tu devrais mieux ne pas t'approcher mon cher)
Fille ne Viens Pas (je pense que c'est juste de le dire mon cher)
Fille ne Viens Pas (tu vois mieux ma manière mon cher)
Fille ne Viens Pas (Si tu veux ma sympathie mon cher)
Fille ne Viens Pas (tu devrais mieux ne pas t'approcher mon cher)
Fille ne Viens Pas (je pense que c'est juste de le dire mon cher)
Fille ne Viens Pas(tu vois mieux ma manière mon cher)

- video non officielle


Girl Don't Come est une face-b des singles Queer et Only Happy When It Rains, extraits du premier album éponyme du groupe Garbage, sorti en 1995

Les singles de Queer comportant le titre:

23 octobre 1995
CD/Cassette - Australie - White Records
"Queer" – 4:05
"Girl Don't Come" – 2:33
"Sleep" – 2:31

23 octobre 1995
CD maxi - Europe - BMG
 "Queer" - 4:05
"Girl Don’t Come" - 2:33
"Sleep" - 2:31

Les singles de Only Happy When it Rains comportant le titre:

18 septembre 1995
CD/Cassette - UK - Mushroom Records
"Only Happy When it Rains" – 3:58
    "Girl Don't Come" – 2:33
    "Sleep" – 2:11

18 septembre 1995
CD/Cassette/Vinyle - UK - Mushroom Records
"Only Happy When it Rains" – 3:58
    "Girl Don't Come" – 2:03
    "Sleep" – 1:41

20 février 1996
CD/Cassette - USA - Almo Sounds
"Only Happy When it Rains" - 3:58
    "Girl Don't Come" - 2:33
    "Sleep" - 2:11


-- "Girl Don't Come" en Live --

> Concert 8 octobre 2015, Greek Theatre
Los Angeles, CA, USA


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.
 

26 août 2016

Happy Birthday to Shirley

Shirley Manson fête ces 50 ans en ce 26 août 2016
Happy Birthday Miss Manson

2016-06-shirley_manson-WWD_setting-by_dan_doperalski-03-1 

Sur sa page Facebook, Shirley a posté ce message:
2016-08-26-fb 

Enregistrer

Posté par ginieland à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28/02/1996 Howlin' Wolf, New Orleans, USA

Garbage Album Tour


 28 février 1996
 Howlin'Wolf
New Orleans, Louisianne

USA


Groupe

Shirley Manson (chant, guitare)
Steeve Marker (guitare et clavier)
Duke Erikson (guitare et clavier)
Butch Vig (batterie)
Daniel Shulman (guitare basse)


Setlist

-?-


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.


27/02/1996 Numbers, Houston, USA

Garbage Album Tour


 27 février 1996
Numbers
Houston, Texas

USA


Groupe

Shirley Manson (chant, guitare)
Steeve Marker (guitare et clavier)
Duke Erikson (guitare et clavier)
Butch Vig (batterie)
Daniel Shulman (guitare basse)


Setlist

1. Queer
2. Fix Me Now
    3. Not My Idea
   4. My Lover's Box
5. Dog New Tricks
6. Milk
7. Supervixen
8. Stupid Girl
9. Trip My Wire
10. Only Happy When It Rains
11. Vow

Rappel / Encore
12. Kick My Ass
13. Girl Don't Come


Concert

- captures -
1996-02-27-usa-houston-kickmyass-cap01 1996-02-27-usa-houston-kickmyass-cap02 1996-02-27-usa-houston-kickmyass-cap03 
1996-02-27-usa-houston-milk-cap01 1996-02-27-usa-houston-milk-cap02 1996-02-27-usa-houston-milk-cap03 
1996-02-27-usa-houston-supervixen-cap01 1996-02-27-usa-houston-supervixen-cap02 1996-02-27-usa-houston-supervixen-cap03 
1996-02-27-usa-houston-tripmywire-cap01 1996-02-27-usa-houston-tripmywire-cap02 1996-02-27-usa-houston-tripmywire-cap03 
1996-02-27-usa-houston-tripmywire-cap04 1996-02-27-usa-houston-tripmywire-cap05 1996-02-27-usa-houston-tripmywire-cap06 

- live:  Kick My Ass -


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

Enregistrer

24 août 2016

Gif Concert 05/12/1995 WBCN Holiday Show, Boston

garbage-gif-live-1995-12-05-boston-WBCN_Holiday_Show-1-1 
garbage-gif-live-1995-12-05-boston-WBCN_Holiday_Show-1-2 
garbage-gif-live-1995-12-05-boston-WBCN_Holiday_Show-1-3 
garbage-gif-live-1995-12-05-boston-WBCN_Holiday_Show-1-4 

Posté par ginieland à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26/02/1996 Liberty Lunch, Austin, USA

Garbage Album Tour


 26 février 1996
 Liberty Lunch
Austin, Texas

USA


Groupe

Shirley Manson (chant, guitare)
Steeve Marker (guitare et clavier)
Duke Erikson (guitare et clavier)
Butch Vig (batterie)
Daniel Shulman (guitare basse)


Setlist

-?-


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.

08/06/2016 Virgin Radio Italy

Strange Little Birds Promo


 8 juin 2016
Radio/Web Video Virgin Radio Italy - Italie

Interview Duke Erikson, Steeve Marker, Shirley Manson

> l'interview sur virginradio.it

 Sur leur page Instagram, le groupe et Giulia Salvi
2016-06-08-italie-virgin-garbage_with_radio_star-instagram-1


L'animatrice Giulia Salvi a rencontré le groupe en backstage avant leur concert donné à la Fabrique de Milan, pour parler de leur nouvel album "Strange Little Birds".

> captures
2016-06-08-italie-virgin-cap01 2016-06-08-italie-virgin-cap02 2016-06-08-italie-virgin-cap03 
2016-06-08-italie-virgin-cap04 2016-06-08-italie-virgin-cap05 2016-06-08-italie-virgin-cap06 
2016-06-08-italie-virgin-cap07 2016-06-08-italie-virgin-cap08 2016-06-08-italie-virgin-cap09 
2016-06-08-italie-virgin-cap10 2016-06-08-italie-virgin-cap11 2016-06-08-italie-virgin-cap12 


© All images are copyright and protected by their respective owners, assignees or others.
copyright text by GinieLand.  

Citation Shirley Manson 1

Sur la page Twitter du groupe Garbage, Shirley Manson a posté le 9 juin 2016:

citation-shirley-2016-06-09-twitter 

Posté par ginieland à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,